Comment évaluer vos réunions?

Image

L’évaluation doit comprendre :

–       Les objectifs atteints

–       Les points à améliorer

« Comment s’est déroulée cette réunion? »

« Quels en étaient le rythme, le déroulement et le ton? »

« Les sujets ont-ils été traités dans un ordre approprié? »

« Y a-t-il eu une  impasse au cours de l’échange? »      

« Sommes-nous restés centrés sur le sujet? »

« L’information a-t-elle été discutée de manière claire et précise? »

« Quelles ont été les réactions face aux questions des uns et des autres? »

« Jusqu’à quel point les réponses sont-elles satisfaisantes? »

« Que pourrions-nous faire différemment? »

« Quels sont les points à ne pas changer?»

« Autres commentaires, observations ou recommandations ? »

 5 questions pour évaluer une réunion

«Notre réunion d’aujourd’hui était-elle efficace ?»

«Le rythme était-il approprié ? Trop rapide ? Trop lent ?»

«Chacun a-t-il eu l’occasion de participer ?»

«Le but était-il clair ou confus ?»

«Avons-nous atteint nos objectifs ?»

«Avons-nous suivi nos règles de fonctionnement ?»

 Différentes façons d’évaluer les réunions

○         Tour de table

○         Évaluation écrite

○         Discussion libre

○         Signes 

Les réunions d’évaluation

La structure suivante convient bien aux réunions d’évaluation. 

Avant l’évaluation

Les membres de l’équipe déterminent quels éléments présenter et qui se préparera à discuter de tel sujet.

Ils préparent un résumé du travail accompli jusqu’à maintenant.

Première partie de l’évaluation

○         L’équipe présente les points marquants de son travail.

○         L’équipe pose des questions et répond en apportant des détails et des données.

Deuxième partie de l’évaluation

○         Les membres de l’équipe discutent des principaux messages envoyés et reçus ;

○         Des modifications à ces messages ;

○         Des plans de l’équipe pour les prochaines étapes du projet ;

○         Des façons d’améliorer la prochaine évaluation.

 

Les avantages de s’affirmer efficacement

S’affirmer permet de mieux connaître ses besoins. Les communiquer aux autres est totalement différent que de simplement y penser.

S’affirmer régulièrement offre aussi l’avantage de vivre au présent. Si on néglige de communiquer spontanément, on risque de vivre tourné vers le passé ou le futur, de lutter intérieurement pour maîtriser ses pensées, ses sentiments et ses besoins perturbateurs. Lire la suite

Gérer ses émotions au travail

Les profils de compétences des cadres comprennent souvent la « gestion de soi ». En d’autres termes, on s’attend à ce qu’un responsable utilise ses émotions et dispositions personnelles pour assurer son efficacité dans son poste. Cette compétence, c’est l’intelligence émotionnelle au travail.

On se fait souvent rappeler de « contrôler ses émotions ». On comprend par là qu’il faut réprimer nos émotions. Lire la suite