Les avantages de s’affirmer efficacement

S’affirmer permet de mieux connaître ses besoins. Les communiquer aux autres est totalement différent que de simplement y penser.

S’affirmer régulièrement offre aussi l’avantage de vivre au présent. Si on néglige de communiquer spontanément, on risque de vivre tourné vers le passé ou le futur, de lutter intérieurement pour maîtriser ses pensées, ses sentiments et ses besoins perturbateurs.

S’affirmer permet de satisfaire plus facilement ses besoins importants quand l’aide, ou la coopération des autres, devient nécessaire. Quand les autres connaissent nos besoins et nos désirs, ils sont plus en mesure et mieux disposés à coopérer pour nous aider à les satisfaire. On fait souvent l’erreur de croire que les autres nous connaissent si bien qu’il est inutile d’exprimer ce que l’on ressent.

 Lorsqu’on affirme ses besoins, ses préférences et ses opinions, on exprime la passion de ses idées et de ses expériences, on devient une personne plus intéressante.

S’affirmer permet de développer l’estime de soi. Quand on a le courage d’être franc avec les autres, en manifestant ses idées et ses convictions profondes, on se sent bien. On accroît sa confiance en soi; s’exprimer devient chaque fois plus facile.

L’affirmation de soi amène la réciprocité. En effet, la disposition à s’exprimer incite les autres à faire de même, ainsi on approfondit et on enrichit ses relations. On peut aussi éclaircir et éviter de nombreux malentendus. On voit diminuer ses frustrations et ses rancœurs. En se découvrant des intérêts communs ou nouveaux, on peut élargir l’éventail de ses amitiés et des ses activités. À mesure que les autres s’affirment davantage, ils répondent mieux à leurs besoins.

S’affirmer peut empêcher de nuire à ses relations. Une communication faussée contribue souvent à des malentendus et à la rupture des relations.

Équilibrer l’affirmation et l’écoute

Quand on exprime ses besoins et ses opinions et qu’on rencontre une opposition, on nuit presque toujours à sa propre cause en se répétant. Réaffirmer son besoin ou son opinion crée une résistance.

Pour augmenter les chances que mon interlocuteur entende mon message, j’ai avantage à écouter et à reconnaître les sentiments de malaise qu’il éprouve et d’être sensible aux sentiments et aux intérêts de l’autre.

Donc, dès que mon interlocuteur répond, mieux vaut passer à l’écoute et montrer qu’on est sensible aux sentiments de l’autre et qu’on veut comprendre ses besoins.

Cette manifestation d’intérêt envers les besoins des autres instaure une atmosphère de conciliation. On y communique sa sensibilité et sa sollicitude à l’égard de son interlocuteur. On lui fait ainsi savoir qu’on ne cherche pas à satisfaire ses propres besoins à ses dépens. Changer de position ne signifie pas renoncer à ses besoins ou à ses convictions. Mais cela démontre qu’on considère comme indispensable de se préoccuper de l’autre pour satisfaire nos besoins.

Écouter peut aussi donner l’occasion à chacun de clarifier ses intentions et ses besoins. Et cela par la voie de résolution de conflits, si cela s’avère nécessaire.

Écouter l’autre avec sensibilité et respect suffit souvent à réduire la résistance; ainsi quand on s’affirme, on a plus de chances d’être entendu et accepté.

En passant de l’affirmation à l’écoute, on maintient l’équilibre entre le souci qu’on a de soi-même et celui qu’on éprouve pour les autres: c’est là l’une des clés pour une communication efficace et pour une relation mutuellement satisfaisante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s